Ludibrium


Ludibrium . 2016 . 7:56 . 3840x2160p60

Ludibrium est une installation audio-visuelle qui impose au public un éternel trajet au coeur d’un environnement à la fois dense, anodin et hermétique. Le public prisonnier de cette visite guidée est assujettie à un assemblage saturé d’objets dénaturés rappelant le mouvement baroque.

Dans cette relation entre l’environnement et le spectateur, l’écran limite les sens en jouant le rôle de filtre d’information. Les prises de vue imposent le paradoxe entre le désir des objets à justifier leur rôle malgré leur manque d’utilité. Jeu d’échelle et de perspective, absence de vie et d’interaction, cet espace porte au questionnement de sa propre validité.

Ludibrium est un environnement fluide rendu immuable par le point de vue d’une caméra. Alors que le public est témoin de l’organisation statique de l’infrastructure et de son trajet, les créateurs se sont laissés inspirer par la spontanéité de leur collaboration.
Guidé par l’aléatoire,la prise de risque et la gestion du chaos, cette création à été approché de la même manière qu’un peintre gestuel traite son caneva. C’est avec cet énergie que Clift N. Anthony (Bored Lord) a habité l’environnement le temps d’y coller une trame sonore originale reflétant le contexte post-internet de l’oeuvre grâce à une collaboration virtuelle.

“Ce monde [Disneyland] se veut enfantin pour faire croire que les adultes sont ailleurs, dans le monde “réel”, et pour cacher que la véritable infantilité est partout, et c’est celle des adultes eux-mêmes qui viennent jouer ici à l’enfant pour faire illusion sur leur infantilité réel.”
Jean Baudrillard

Entrevue sur Creators avec Masha Koblyakova

visuals by Baron Baron (Ganesh Baron Aloir et Johann Baron Lanteigne)
music by Bored Lord